Série ES

Spécialité "mathématiques" de terminale ES

Par admin chamonix, publié le mardi 18 avril 2017 08:58 - Mis à jour le samedi 27 mai 2017 10:32
spémaths_archi.jpg
Cet enseignement prend appui sur la résolution de problèmes et met les élèves en position de recherche. Il nécessite donc de l’intérêt, de la curiosité et une réelle motivation.

Au programme :

Surtout des matrices (tableaux de nombre permettant la résolution de systèmes linéaires) et des graphes (représentations de phénomènes évolutifs comme la propagation d’un virus, le trafic routier…).

Organisation des cours :

Aucun pré-requis n’est nécessaire pour cette spécialité car le programme aborde des notions inédites. Ces cours sont différents des maths "classiques" que les lycéens connaissent. Notamment parce que l’on s’appuie énormément sur des problèmes concrets. Ainsi, les exercices liés aux matrices se basent sur des situations économiques tandis que les graphes peuvent servir à simuler l’organisation de tournois sportifs. Cela permet à un élève moyen en tronc commun de bien réussir en spécialité. En effet, s’il est sérieux et travailleur, il aura de bons résultats. Pour le bac, le fait que les exercices soient très formatés et qu’il n’y ait pas d’exercice supplémentaire peut rassurer certains élèves.

Évaluation :

Pas d’épreuve écrite supplémentaire mais un exercice spécifique à la place du dernier exercice de tronc commun.

Et après ?

Le programme de spécialité "mathématiques" peut servir, notamment en L3 de licence économie et gestion ou de MIASHS."

Pourquoi choisir "spé maths" en TES ?

  • Un enseignement « intéressant » pour des études longues, axées sur l'économie :
    - classes préparatoires aux écoles de commerce (HEC "voie économique").
    - écoles de commerce avec "prépa intégrées" où postulent aussi des élèves de la section S
    - études de sciences économiques et sociales, de sociologie, ou de psychologie à la faculté.
  • Un enseignement « utile » pour des études courtes : en IUT de gestion, ou IUT préparant aux métiers de la finance, de la banque, à l’expertise comptable...
  • Un enseignement qui ne doit pas être choisi par défaut, mais pour le plaisir de faire des mathématiques autrement : le programme de spécialité permet d'aborder des problèmes bien différents de ce qui est fait dans le tronc commun. C'est une autre approche des
    mathématiques !
Pièces jointes
Aucune pièce jointe