Les établissements scolaires du réseau des lycées de la montagne

Réseau des lycées de la montagne

Par admin chamonix, publié le vendredi 26 mai 2017 15:49 - Mis à jour le vendredi 26 mai 2017 15:59
logo réseau lycmon.jpg
La présente convention a pour objet de définir les différentes modalités d’organisation et de fonctionnement du réseau, notamment en matière d’intégration, de maintien, de pilotage, de communication et promotion et de mutualisation financière.

Les parties signataires, toutes bénéficiaires directement ou indirectement d’une délégation de mission de service public de formation délivrée par l’Ecole nationale des sports de montagne (ENSM) pour l’organisation et/ou la mise en œuvre de la formation générale commune aux métiers d’enseignement, d’encadrement et d’entraînement des sports de montagne, décident de s’associer entre elles au sein d’un réseau des lycées de la montagne afin de poursuivre et renforcer la dynamique initiée au sein du réseau informel institué par les établissements fondateurs.

Dans ce cadre, les parties signataires coopèrent entre elles dans l’objectif commun de leur identification collective auprès de leurs autorités respectives et du public, en tant que pôle de compétences en matière de formation professionnelle, de certification et de partenariats actifs tant avec le milieu économique qu'avec les collectivités territoriales, construit autour d'un ensemble de métiers et de parcours de formation cohérents dans le domaine des métiers de la montagne. Elles recherchent donc la construction d’un réseau des lycées des métiers de montagne.

Les parties signataires visent également à soutenir l’intégration de ses établissements membres dans un ou plusieurs Campus des métiers et des qualifications, qui regroupe des établissements d'enseignement secondaire et d'enseignement supérieur, de formation initiale ou continue, construit autour d'un secteur d'activité d'excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises. Le réseau a notamment vocation à participer à la politique régionale d’aménagement des territoires alpins "plan montagne 2040" pour vivre et travailler en montagne, ou à celle lui succédant, dont un des objectifs est le développement économique lié à la saisonnalité des emplois, en misant sur la biqualification pour répondre aux spécificités des territoires de montagne : travail saisonnier et multi-métiers.

Pièces jointes